2ème Edition du Magal de Serigne Moustapha Ndiaye Al Karim ce 21 avril à la cité Mandela ( Fass Mbao )

0
468

– La présence du khalife de Darou Khoudoss et de la umah islamique attendue

Il faut dire que c’est depuis 2003 que Serigne Moustapha Ndiaye Al Karim organise son Magal à Touba et dédié à son vénéré wassila Serigne Modou Moustapha Mbacké ibn Khadimou Rassoul. Il n’avait que 16 hivernages sur les épaules et avait tout juste dépensé 7000 francs pour la première fois. L’événement a aujourd’hui pris de l’ampleur.

L’édition de cette année prévue le 21 avril à la cité Mandela de Fass Mbao verra la présence effective du khalife de Darou Khoudoss Serigne Ahmadou Mokhtar Mbacké, des dignitaires mourides et des autres confréries, des fidèles et talibés en provenance de plusieurs localités du pays. Mais aussi des personnalités de la scène politique tels le président Pape Diop de Bokk Guiss Guiss, Idrissa Seck de Rewmi, l’ancien ministre Thierno Alassane Tall, le maire Ndoffène Fall.

Le Magal où sera débattu un important thème sur la  » Solidarité entre musulmans »sera marqué par un hommage au défunt khalife des tidianes Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy, un récital du saint coran, des khassaids de Serigne Touba, des zikrs. Comme de coutume, l’opportunité sera donnée à Serigne Moustapha Ndiaye Al Karim d’offrir des repas, des habits et couvertures aux détenus de la prison de Rufisque et aux malades de certaines structures sanitaires et maternités.

En prélude à l’événement, Serigne Moustapha Ndiaye Al Karim a rappelé les liens étroits entre Serigne Touba et son grand- père Serigne Cheikh Assane Ndiaye jeune frère de Sokhna Seynabou Ndiaye la mère de Cheikh Ibrahima Fall. Al Karim a révélé que Serigne Touba recommandait d’aller à Ndiaré ( dans le Ndiambour ) où les prières étaient exaucées auprès de Serigne Assane Ndiaye. En évoquant le sens du Magal, Al Karim a fait part des liens mystiques l’unissant avec Serigne Modou Moustapha Mbacké qui en rêve, lui a recommandé de travailler pour la voie mouride.

Serigne Moustapha Ndiaye Al Karim qui a bénéficié de l’éducation de Serigne Souahibou Mbacké Ibn Khadimou Rassoul après avoir mémorisé le saint coran, a aussi appliqué à la lettre les instructions de son père Serigne Cheikh Ndiaye qui l’a envoyé le 3 avril 2012 à Dakar et lui disait d’honorer Dieu et non l’argent et les richesses de ce bas- monde. A Dakar, Al Karim, a créé des daaras, il a œuvré pour le compte de l’islam et a converti des gens à l’islam.

Serigne Moustapha Ndiaye Al Karim imbu de connaissances coraniques et islamiques profondes est ainsi aujourd’hui célèbre du fait de ses prières exaucées. Mais il est aussi être un grand voyant, un guérisseur réputé dans le traitement et la guérison, de maladies comme la tension artérielle, le diabète, la stérilité, la faiblesse sexuelle, l’hémorroïde, le syphilis ( ndokhoum siti ), l’ulcère, etc. Il a le don, entre autres, de faciliter un emploi à celui qui le cherche, de faire voyager, de réunir un couple séparé.

Le Magal de Serigne Moustapha Ndiaye Al Karim tant attendu sera aussi l’occasion pour le jeune marabout de procéder au lancement officiel de la Fondation Al Karim qui oeuvre pour la solidarité.

Mohamed El Amine THIOUNE    

 

LAISSER UN COMMENTAIRE